Fiscalité - Meublé

LE MEUBLE MULTIPLIE LES ATOUTS Les revenus issus de la location meublée bénéficient d'une fiscalité bien plus avantageuse que ceux de la location nue, puisque, selon le niveau de vos charges, vous...
LE MEUBLE MULTIPLIE LES ATOUTS

Les revenus issus de la location meublée bénéficient d'une fiscalité bien plus avantageuse que ceux de la location nue, puisque, selon le niveau de vos charges, vous pouvez carrément effacer l'impôt. Les loyers sont en fait imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et non dans celles des revenus fonciers « classiques »

Selon le montant des loyers perçus sur une année civile, vous avez le choix entre deux régimes fiscaux.

- s'il est inférieur à 70.000 €, vous pouvez bénéficier du régime dit « micro-BIC ». Le calcul du revenu net revient à appliquer un abattement de 50 % sur les recettes brutes. En clair, vous n'êtes imposé que sur la moitié des loyers que vous percevez. Mais attention, aucune autre charge ne peut être déduite. Ce régime a le mérite de la simplicité : il suffit de reporter sur votre déclaration de revenus n° 2042 C-PRO le montant brut de vos recettes. C'est l'administration fiscale qui procède à l'abattement.

- s'il est égal ou supérieur à 70.000 €, vous êtes obligatoirement imposé au régime réel : vous déduisez vos charges euro par euro (travaux, assurances, frais de gestion, intérêts d'emprunt etc..).

Toutefois, même si vos revenus fonciers n'atteignent pas cette somme, vous pouvez quand même opter pour le réel et non pour le micro-BIC, ce qui peut être bien plus intéressant. Car, outre les charges courantes, vous déduisez aussi « l'amortissement » du bien, une notion comptable constatant la dépréciation du logement loué. En règle générale, vous pouvez déduire chaque année entre 3 et 4 % de la valeur du bien pendant vingt ans. Grâce à ce jeu des déductions, vos loyers peuvent être entièrement défiscalisés.

Si ce choix fiscal, octroyé par le statut Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP), est automatiquement renouvelé d'année en année ; le plafond du micro-BIC a même été augmenté par plus de deux, l'année – il n'en va pas de même pour l'avantage fiscal Censi-Bouvard, qui devrait disparaitre au 31 décembre, à moins d'être repêché par un amendement à la loi de finances pour 20169 (actuellement en discussion).

Depuis 2009, celui qui achète un logement en résidence services pour le louer bénéficie d'une réduction d'impôt.

Meublés : une fiscalité avantageuse

Très attrayante les premières années (elle était de 30 %), elle n'est plus que de 11 % du montant de l'achat, hors TVA, dans la limite de 300.000 € soit jusqu'à 33.000 € de réduction fiscale répartie sur neuf ans. De plus, « une fois cette réduction Censi-Bouvard épuisée, vous ne pouvez pas faire du LMNP et profiter du régime du meublé. Vos loyers sont alors fortement fiscalisé ».
Immobilier de défiscalisation
Le site de référence en conseil et gestion de patrimoine

23 rue Le Peletier 75009 PARIS
Tél : 01 42 96 07 16
OÙ NOUS TROUVER
23 rue Le Peletier
75009 PARIS


Métro Peletier